INCONNU AU BATAILLON //

23′ | 2021 | Fiction | Comedy-drama

// 11 novembre 1918, l’Allemagne capitule. L’armistice est signée. La France doit honorer la mémoire de ses combattants en désignant un soldat inconnu. Dans un régiment d’infanterie basé dans la Somme, le caporal Solal et les militaires Malard, Klein et Maestracci sont désignés pour sillonner les champs de bataille à la recherche du cadavre idéal…

// November 11, 1918, Germany has surrendered. The armistice is signed. France must honor the memory of its fighters by designating an unknown soldier. In an infantry regiment based in the Somme, Corporal Solal and soldiers Malard, Klein and Maestracci are assigned to roam the battlefields in search of the ideal corpse …

Société de production | Production company : La Vie est Belle

Productrice| Producer : Céline Maugis

Adresse | Address : Tour, France

E-mail : contact@barneyproduction.com

Société de coproduction | Co-production company : Sedna Films

Productrice| Producer : Cécile Vacheret

Scénario & Réalisation | Screenwriter & Director : Alexis Loukakis

Distribution | With : Guy Amram, Nicolas Abraham, Ludovic Berthillot, Benoît Chauvin

Image : Yoann Suberviolle

Son | Sound engineer : Lug Lebel

Montage image | Editor : Alexis Courtois

Off Courts – Trouville | Prix Unifrance | Prix de la meilleure musique | 2021

Festival du film international de fiction historique | 2021

Festival un poing c’est court | 2022

// Alexis Loukakis fait connaissance avec les plateaux de cinéma en 1984 lors du tournage d’un feuilleton dans lequel il obtient le rôle d’un garçon de onze ans. Il perfectionne sa technique de comédien au cours Florent et tourne dans plusieurs séries télévisées et publicités. Désireux de pouvoir assimiler en autodidacte les aspects techniques du cinéma, il entreprend une carrière de régisseur puis d’assistant réalisateur qui l’amèneront à travailler notamment avec des metteurs en scène tel que Régis Wargnier, Claude Lelouch, ou Alexandre Arcady. Il s’associe à un producteur et crée la société « Drôle de bobine » où il travaille au développement de concepts publicitaires et réalise de nombreux films commerciaux. Il tourne son premier court métrage en 2001 (« Absurdus »), suivi de « Coup de poker », puis d’ »Exode » (en collaboration avec L’A.C.H.D.A.E.M.), tout en continuant à signer plusieurs scénarios. Ses premiers succès lui ouvrent notamment les portes de Dog production/ Europacorp. Ses six courts métrages totalisent plus de quatre-vingts sélections dans les festivals Français et internationaux, de multiples diffusions télévisées et affichent un palmarès d’une quarantaine de récompenses. Le début de l’année 2016 est marqué par l’obtention de la ‘mention spéciale du jury’ du Nikon film festival pour son film « Je suis en résonance ».  Il travaille actuellement à l’élaboration de plusieurs projets et développe le traitement d’un premier long métrage.

// Alexis Loukakis discovered cinema sets in 1984, as he was playing an elven years old role during the shooting of a serial. He perfectionated his acting technic in Paris at the Cours Florent (acting school), and shoots for different tv series or advertisings. As he wished to learn the technical aspects of cinema by himself, he starts his career as a location manager, and becomes then an assistant director. Thanks to that, he worked among others with Régis Wargnier, Claude Lelouch or Alexandre Arcady. He associated with a producer to create the company “Drôle de bobine” in which he developed advertising concepts and directed different commercial films. In 2001, he shoots his first short film (“Absurdus”), followed by “Coup de poker”, and then by “Exode” (in collaboration with the ACHDAEM), while he was still writing scripts. His first success opened to him the gate for a collaboration with Dog production or Europacorp. His six short films totalize 80 selections in French or international festivals, many tv broadcasts, and have been awarded for about 40 times. In the beginning of 2016, he obtains the jury price for his film “Je suis en résonance” at the Nikon Film Festival. He’s now working for the development of different projects and he’s writing his first feature film.

Alexis Loukakis